Choisir le bon kimono de jiu-jitsu

Le kimono de jiu-jitsu sera votre compagnon dans la pratique du jiu-jitsu pendant longtemps, donc savoir bien le choisir est fondamental. En effet, plusieurs critères sont à considérer. Découvrez comment s'y prendre pour choisir son kimono.

La matière du kimono

Fondamentalement, tous les bons kimonos ont la même composition, étant faits de tissu uni ou tissé, 100 % coton. Ceux à quoi vous devez faire attention, c'est la coupe et le poids. Un bon kimono de jiu-jitsu doit avoir un poids moyen, environ 500 grammes par m². Ainsi, il aura une durabilité suffisante et ne sera pas super lourd, sinon il risque de gêner vos mouvements, rendant vos entraînements épuisants. Mais attention, si vous achetez un kimono de jiu-jitsu trop fin, il ne se portera pas bien non plus, et risque de devenir maladroit sur votre corps, en plus d'offrir une faible durabilité. Il est important de rappeler que, même avec un bon poids, une combinaison dure, en moyenne, 15 mois d'utilisation, variant selon l'intensité de l'entraînement de chaque pratiquant. Notez qu'il existe une différence entre kimono et yukata.

La bonne taille de votre kimono

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la qualité du tissu, pourquoi ne pas vous renseigner sur la taille de votre kimono de jiu-jitsu. Les tailles officielles des kimonos suivent un schéma très similaire au système PP, P, M, G et GG auquel nous sommes habitués, mais avec une nomenclature différente. Les manches de la veste, doivent arriver à mi-hauteur de votre main. Ainsi, après les premiers lavages, il rétrécit jusqu'à atteindre la taille idéale au niveau des poignets. Le haut ne doit pas non plus être trop serré, afin qu'il vous reste une bonne quantité de tissu au niveau des biceps. Le pantalon de votre kimono doit de préférence arriver à la hauteur des chevilles, et lorsque vous l'enfilez et le nouez, il est important de vérifier si vous vous sentez à l'aise lorsque vous vous accroupissez, car ce mouvement sera répété d'innombrables fois pendant votre entraînement. En d'autres termes, si vous essayez un kimono de jiu-jitsu et que vous sentez que le pantalon est serré lorsque vous vous accroupissez, cela signifie que cette taille est trop petite pour vous.