La maison passive, comment la reconnaît-on ?

Une maison passive est une forme de maison écologique. Elle est réalisée avec des matériaux recyclables ou réutilisables, consommant peu d’énergie et réalisée à partir des matières locales. Ainsi, pendant l’hiver par exemple, la maison passive est réchauffée grâce aux énergies solaires stockées pendant l’été et non avec des appareils électroniques de chauffage. Cependant, une maison qualifiée de passive doit remplir certains critères. Lisez-plutôt !

Les critères principaux d’une maison passive

Une maison passive est donc une maison construite à base d’une très faible consommation en énergie. Sa construction n’est pas encore expressément réglementée par une loi. Par contre, elle doit remplir certains critères définis par l’institut allemand Passivhaus Institut. Selon l’institut, une maison passive est caractérisée principalement par une consommation énergique en moins de 90% que celle d’une construction ordinaire. Ainsi, les besoins en chauffage doivent être inférieurs à 15 kWh/m2 / an ; celui en énergie primaire inférieur à 120 kWh/m2 / an et celui de l’étanchéité à l’air inférieur à 0,6 /h. En résumé, évitez les pertes thermiques en évitant le passage d’air ; munissez-vous d’une ventilation double-flux avec échangeur de chaleur et bien isolez les parois. Consultez Icons Paintings le site déco pour en savoir davantage sur les critères de labellisation d’une maison passive.

Autres critères d’une maison passive

Outre les critères principaux, une maison passive peut se reconnaître par autre type de critère. Comme sus-évoqué, c’est une sorte de maison écologique faite avec des matériaux obtenus de la production locale. Ainsi, dans la construction d'une maison passive, les matériaux tels que le bois, l’argile, les briques en terre cuite, le béton écologique obtenu à partir de la combinaison du chaux et du chanvre… doivent prédominer. L’utilisation des ressources renouvelables doit également être prise en compte. Il s’agit principalement de la récupération des énergies solaires pour permettre d’alimenter la maison en besoin d’énergie et la récupération d’eau de pluie pour satisfaire les besoins en eau. Aussi, une maison passive doit être équipée le moins possible en matériel électroménager.