Quels aliments consommer pour protéger sa prostate ?

Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez les hommes de plus de 45 ans. Pour protéger sa prostate, il faut surveiller son alimentation. Et ceci passe par la consommation de certains aliments qui jouent un rôle préventif sur la prostate. Découvrons ensemble quelques aliments à consommer pour protéger sa prostate.

Les produits à base de soja, de sélénium et de vitamine E vous protègent contre le cancer de la prostate.


Le taux de psa dans votre sang est réduit de 14% lorsque vous consommez du soja. Il aide à prévenir l'hypertrophie de la prostate et à ralentir la croissance d'une tumeur. En effet, le soja contient de l’isoflavones. Ce dernier est un élément végétal qui réduit le taux de dihydrotestostérone (DHT) responsable de la croissance excessive des tissus prostatiques.
Le sélénium, trouvé dans le riz, le blé et la noix du Brésil protège la prostate. Cependant, son effet est observé surtout chez les hommes qui ont de petites quantités de sélénium dans le sang.
La vitamine E, qui se trouve dans les amandes, les graines de lin, les noisettes, le maïs et le soja est également bénéfique. Elle est efficace chez les fumeurs et ceux qui disposent de petites quantités de vitamine E dans le sang.

Consommer des aliments riches en lycopène pour protéger votre prostate.


Une étude menée sur environ 48 000 hommes a montré que le lycopène semble réduire le risque de cancer de la prostate. Cet élément est présent dans la tomate, les pastèques et les pamplemousses roses. Les tomates libèrent davantage de lycopène quand elles sont cuites. Cela signifie que les sauces de pâtes alimentaires et les soupes à la tomate peuvent être avantageuses pour votre santé. Le lycopène étant soluble, il est conseillé de l'absorber dans un peu de gras.

Les légumes sont indispensables dans la prévention contre le cancer de la prostate


C'est un fait indéniable : les légumes jouent un rôle primordial dans la prévention du cancer. Pour profiter de leurs avantages, consommez davantage de légumes. Les légumes de la famille des crucifères, tels que le chou-fleur, le brocoli et le chou de Bruxelles ont également des propriétés anticancéreuses. Avec une consommation d'au moins cinq fois par semaine, le risque de développer un cancer de la prostate pourrait être réduit.